Cotte de travail

Cotte de travail : un vêtement chargé d’histoire

Depuis plus d’un siècle, la cotte de travail est le vêtement professionnel emblématique d’une lutte. Au fil des décennies, il se réinvente sans cesse et se décline en différents modèles. Habit du dessus des classes laborieuses à ses origines, il est aujourd’hui le vêtement de travail dans de nombreux secteurs d’activité. Pratique, robuste et confort, il permet de travailler dans les meilleures conditions.

Le bleu de travail d’hier à aujourd’hui

Cotte de travail

Véritable uniforme de la classe ouvrière, il s’est transformé aux fils des années. Toujours plus fonctionnels, il permet non seulement de se préserver des salissures, brûlures etc… mais aussi de travailler confort. Considéré par certains comme étant aujourd’hui totalement emblématique de toute une époque, il se personnalise et se modernise. Érigé comme un vêtement iconique, il arrive même sur les podiums. Consécration pour un vêtement de travail porté aujourd’hui par des milliers de personnes.

Le vêtement de travail made in France

Il est devenu le vêtement de la classe ouvrière française avant de se démocratiser. Aujourd’hui il est porté par des corps de métier très variés et le bleu de travail se nomme combinaison, salopette ou encore cotte de travail. C’est sous cette dernière dénomination qu’il est aujourd’hui le vêtement professionnel des artisans, des agriculteurs, des ouvriers du BTP etc… La cotte de travail se réinvente sans cesse pour être toujours plus fonctionnelle. Tenue pratique elle s’enfile sans difficulté et se présente avec une ou deux fermetures en fonction des modèles. Fierté de toute une nation, le bleu de travail arbore sans complexe ses couleurs. Initialement bleue, la cotte de travail se décline dans d’autres couleurs aujourd’hui. Elle garde ses valeurs, d’un vêtement fait pour le travail manuel mais offre bien plus de confort et de fonctionnalité. Composée essentiellement de coton, la cotte de travail se lave facilement et peut même être teintée le cas échéant.